Découverte du temple de Ptah à Memphis. Les fouilles de Petrie

Memphis, lieu où se déroule l'histoire de l'ebook Abomination au temple de Ptah.
Anischt der Ruinen von Memphis. D’après K.R. Lepsius, Denkmaeler aus Aegypten und Aethiopien, Tafelwerke, abt.1.10.

Le temple de Ptah de Memphis était un des principaux centres cultuels d’Égypte durant l’Antiquité. Les missions archéologiques menées sur le site à partir du début du XXe siècle ont mis au jour une abondante documentation sur l’histoire de ce temple.

Ptah, divinité protectrice de Memphis

Chaque ville d’Égypte avait son dieu principal et protecteur, son créateur. Ptah, dieu des artisans, était celui de Memphis, son culte y est présent dès l’Ancien Empire. À Memphis, la déesse Sekhmet était sa parèdre, c’est-à-dire son épouse et, au fil du temps, le dieu enfant Nefertoum devint celui du couple divin. Le taureau Apis était la manifestation animale de Ptah.

Ptah, le dieu central du livre numérique Abomination au temple de Ptah.
Statuette du dieu Ptah, photo ©Metropolitan Museum, n°. inv. 2009.175.

En Égypte, les dieux possédaient des domaines qui n’ont cessé de s’agrandir au fil des siècles. Ils comprenaient le temple principal, des chapelles ou petits temples dédiés aux différentes formes du dieu ainsi qu’à ses proches, un espace dédié à sa manifestation animale, un lac sacré, des ateliers, des magasins de stockage et aussi des terres agricoles.

W.M. Flinders Petrie et la première mission britannique à Memphis

Localisé dès le XVIIe siècle, le site de l’ancienne ville de Memphis se trouve au sud du Caire. Les égyptologues Karl Richard Lepsius et Auguste Mariette comptent parmi les premiers à identifier les vestiges du grand temple de Ptah, près de la localité appelée Mit Rahineh. C’est W.M. Flinders Petrie, cependant, qui entreprend les premières fouilles d’importance sur le site.

W.M. Flinders Petrie, archéologue britannique, mit au jour les principaux sites archéologiques d’Égypte : Naucratis, Tanis, Dendara, Abydos, Le Fayoum, Amarna, etc. Ses travaux ont permis de réunir une documentation exceptionnelle, encore largement utilisée par les chercheurs aujourd’hui.

Petrie, un des archéologues qui travailla à Memphis et notamment au sein du grand temple de Ptah.
Williams Matthew Flinders Petrie, photo THE PETRIE MUSEUM OF EGYPTIAN ARCHAEOLOGY, Domaine public.

En 1908, W.M. Flinders Petrie est à Memphis pour une première mission entreprise pour le compte de la British School of Archeology in Egypt. L’archéologue et son équipe travaillent sur le site jusqu’en 1913.

Les vestiges du temple de Ptah mis au jour par Petrie

Quand Petrie arrive sur le site, l’aire cultuelle dédiée au dieu n’est qu’un amas de ruines. Du sanctuaire, le saint des saints qui abritait la statue de culte, il ne restait rien, si ce n’est peut-être quelques blocs épars. D’autres ensembles furent toutefois identifiés.

Petrie nomme « salle ouest » les vestiges d’une salle hypostyle, c’est-à-dire supportée par des colonnes, de plan basilical dont il ne reste que les niveaux inférieurs. Cette salle est précédée d’un pylône devant lequel se trouvent les bases de statues colossales. L’ensemble porte les cartouches de Ramsès II. C’est près de ce pylône que furent mises au jour de nombreuses stèles à oreilles destinées à Ptah « qui entend les prières ».

Grâce à des sondages, les archéologues parvinrent à identifier l’enceinte du grand temple. Au sud de celle-ci, ils mirent au jour des bâtiments d’époque romaine, de nombreuses statues de différentes époques, ainsi que des éléments d’autres monuments, utilisés en réemploi dans le complexe cultuel. C’est également au sud du grand temple que se trouve le célèbre colosse couché de Ramsès II, aujourd’hui abrité par le Musée de plein air.

Avis aux détectives explorateurs du passé, c’est dans le grand temple de Ptah de Memphis que vous devez résoudre la première énigme d’Abomination au temple de Ptah.

Pour aller plus loin

Articles récents

* Enquêtes & énigmes est partenaire de Cultura.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Commentaires fermés.