L’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne et ses reliques

La galerie haute de l'église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne.
Vue intérieure de l’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne – Lamiot – CC BY-SA 4.0.

Le complexe religieux d’Aubeterre-sur-Dronne est un curieux édifice. Il a en effet été aménagé il y a plusieurs siècles dans le flanc de la colline. C’est une véritable église souterraine conçue pour abriter des reliques ramenées de croisade. Elle offre aux visiteurs une atmosphère mystérieuse et chargée d’Histoire.

Une église souterraine dissimulée dans la roche

L’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne (Charente) se dissimule dans la colline que domine le château des seigneurs d’Aubeterre. Selon les historiens, elle fut aménagée à partir d’un sanctuaire rupestre. L’évidement de haut en bas réalisé pour concevoir l’édifice évoque l’aménagement des églises de Cappadoce.

Pierre II de Castillon, le seigneur local au XIIe siècle, en serait le commanditaire. Il aurait imaginé cet édifice à son retour de croisade, dans le but d’abriter des reliques ramenées de Terre sainte. Une dédicace découverte lors de fouilles archéologiques suggère une consécration primitive au saint Sauveur. L’église fut ensuite dédiée à saint Jean l’Évangéliste.

Les dimensions de ce complexe sont impressionnantes, la nef mesure 17 m de long, 11 m de large et 17 m de haut. Les fouilles entreprises par Jean-Luc Piat entre 2008 et 2010 mirent en exergue plusieurs espaces liturgiques. Deux reliquaires attirent particulièrement l’attention : un édicule de forme polygonale et une fosse marquée par une croix.

Un écrin pour des reliques provenant de Terre sainte

Dans la partie nord de l’église, une abside comporte en son centre un reliquaire. Il mesure environ 6 m de haut et a été taillé dans la roche calcaire. Ce reliquaire se compose de deux niveaux de formes polygonales. La partie basse contenait des petits ossuaires en plomb découverts au XIXe siècle mais vraisemblablement perdus.

Le reliquaire de l'église d'Aubeterre aurait abrité des reliques ramenées de Terre sainte.
Le reliquaire de l’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne – d’après Oro2b – CC BY-SA 3.0.

Certains historiens font un rapprochement entre ce reliquaire et le tombeau du Christ, à Jérusalem. Il pourrait en effet s’agir d’une évocation de la rotonde édifiée sur la sépulture du Christ par l’empereur Constantin au IVe siècle.

L'édicule de Constantin élevé sur la sépulture du Christ à Jérusalem évoque celui de l'église d'Aubeterre.
Représentation de l’édicule de Constantin sur une mosaïque de l’église Saint-Apollinaire-le-Neuf à Ravenne (vers 500-550) – Domaine public.

Au centre de la nef, une fosse d’environ 2,50 m de diamètre pour 1,40 m de profondeur présente une croix grecque creusée. Quelques marches permettent d’y descendre. Alors que les historiens s’accordent à reconnaître un baptistère, les archéologues identifient une fosse reliquaire. Elle pourrait avoir abrité un morceau de la Sainte Croix.

Fosse marquée d’une croix grecque : l’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne – Lamiot – CC BY-SA 4.0.

Organisation de l’église souterraine

Les fouilles conduites par Jean-Luc Piat et David Peressinotto apportent plusieurs éléments à la compréhension des aménagements de l’église. 

À l’entrée, un porche en bois remplace le chœur liturgique et une partie de la nef effondrée, qui se composait de cinq vaisseaux. Un escalier permet de descendre dans une crypte qui comporte un autel roman.

Au sud, un vestibule abrite des tombes rupestres et des ossuaires. Une galerie haute permettait de relier l’ensemble souterrain à la basse-cour du château.

Dans la partie restante de la nef, les archéologues ont excavé des petites fosses reliquaires. Il pourrait s’agir de vestiges de stations de prières convergeant vers le reliquaire polygonal.

L’aménagement de ces espaces daterait du début du XIIe siècle. Le contexte historique et les éléments de datation mis en exergue par les fouilles suggèrent que Pierre de Castillon en serait à l’origine.

Durant le XIXe siècle et jusqu’au début du XXe siècle, l’église souterraine d’Aubeterre est le cimetière communal.

Visiter l’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne

L’église souterraine d’Aubeterre se visite. La visite commentée est incontournable pour profiter des anecdotes qui entourent ce lieu étonnant. Vous trouverez toutes les informations sur le site web de la mairie d’Aubeterre-sur-Dronne.

Vous souhaitez que nous consacrions un article à votre monument insolite sur notre blog ? Contactez-nous pour connaître nos tarifs et nos prestations de rédaction.

Pour aller plus loin

Articles récents

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Commentaires fermés.