Enquête dans la nécropole de Saqqara – Francis Janot

Enquête dans la nécropole de Saqqara. Une lecture Enquêtes & énigmes.
Enquête dans la nécropole de Saqqara. Le nouveau mystère de la « Chambre Jaune », par Francis Janot, éditions universitaires de Lorraine.

Enquête dans la nécropole de Saqqara. Le nouveau mystère de la « Chambre Jaune », est un essai de l’égyptologue et odontologue Francis Janot. Dans cet ouvrage, l’auteur fait le parallèle entre la fouille d’un espace funéraire clos et l’analyse d’une scène de crime*.

Enquête archéologique en Égypte dans la nécropole de Saqqara

La tombe égyptienne dite galerie A, découverte en 2003 par la mission archéologique du musée du Louvre dans la nécropole de Saqqara, est au cœur de cette enquête archéologique.

Francis Janot cherche à établir les différents scénarii qui expliqueraient l’aménagement de cette galerie. Pour mener cette enquête, l’auteur se réfère à la méthodologie employée par les spécialistes de la police scientifique.

Fouille d’une tombe inviolée découverte dans la nécropole de Saqqara

La galerie A se trouve au nord de la chaussée d’Ounas, roi de la Ve dynastie, et au sud-est du complexe funéraire de Djéser, roi de la IIIe dynastie. L’auteur, qui a participé à la mission, relate le jour de sa découverte, son accès difficile via un puits funéraire comblé avec des déblais divers, dont du matériel d’embaumement.

Francis Janot et son collègue sont les premiers à pénétrer dans cette tombe que nul n’avait foulée depuis l’Antiquité. L’objectif est de collecter un maximum d’indices. L’auteur veut comprendre à qui cette tombe était destinée, à quelle époque elle fut aménagée et comment.

Pas une mais 28 momies inhumées

Francis Janot raconte et décrit le contenu de cette tombe, qui ne fut pas réservée à une seule personne mais à vingt-huit. Il y découvre des sarcophages, mais aussi un empilement de momies, que l’auteur appelle « le fagot ».

Francis Janot illustre son enquête à l’aide de plans et de dessins, qui aident le lecteur à mieux comprendre cet espace funéraire antique.

Analyse d’un antique espace funéraire clos à la manière d’une scène de crime

Comment expliquer la présence de toutes ces momies et le positionnement des corps en « fagot » ? Qui sont ces personnes ? Pourquoi certains défunts bénéficient-ils d’un sarcophage ? Parce qu’il s’agit d’un espace archéologique fermé, l’auteur mène ses recherches d’indices à la manière d’une enquête criminelle.

Ici, il relève les empreintes digitales d’un Égyptien qui vécut il y a plus de 2000 ans. Là, du mobilier funéraire comporte des hiéroglyphes à déchiffrer et permet de lire quelques noms. Grâce à la radiographie, on peut connaître le sexe et l’âge de chaque personne inhumée.

Il ne s’agit pas seulement d’une enquête, c’est aussi l’occasion de découvrir, page après page, le déroulement d’une mission archéologique de terrain en Égypte.

Francis Janot, Enquête dans la nécropole de Saqqara. Le nouveau mystère de la « Chambre Jaune », Collection Pour Ainsi Dire, éditions universitaires de Lorraine, 2014, 80 pages avec bibliographie.

Du même auteur

Les mystérieuses bagues de la momie de Turin, Collection Pour Ainsi Dire, éditions universitaires de Lorraine, 2012, 85 pages avec bibliographie.

Criminalistique, indices et traces en archéologie – méthodologie d’enquête dans l’Égypte ancienne, Collection Pour Ainsi Dire, éditions universitaires de Lorraine, 2019, 200 pages avec bibliographie.

*Enquêtes & énigmes est partenaire de Cultura.

Vous souhaitez promouvoir un livre d’enquête archéologique, historique ?

Articles récents

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Commentaires fermés.